Branchement du moteur sur un portail: comment le réaliser ?

Branchement du moteur sur un portail: comment le réaliser ?

La motorisation d’un portail devient de plus en plus nécessaire en ce moment. En effet, cela évite les montées et descentes en voiture lors de votre passage devant le portail et permet de faire un gain de temps considérable. Un portail automatique est aussi synonyme de confort et de modernité. Si vous avez un ancien portail et que vous souhaitez le motoriser, cela est tout à fait possible. Battant, coulissant ou ancien, brancher un moteur sur un portail existant n’est pas compliqué. Tout de suite les étapes à suivre.

Les précautions à suivre avant l’installation du moteur sur le portail

Premièrement, avant de commencer toute opération, si votre portail est déjà alimenté, il est impératif de débrancher l’alimentation électrique de votre portail. Tout cela pour éviter un éventuel accident qui pourrait advenir pendant les travaux d’installation. Ensuite, il faut aussi s’assurer que la structure existante est conforme aux normes en termes de stabilité et surtout de résistance. En effet, le portail doit être supporté par une base solide avant même que le moteur soit installé, car cela peut engendrer des dysfonctionnements.

Après, si besoin, raccordez le portail motorisé à la terre pendant la phase de raccordement au réseau électrique. En cas de doute, ne jamais faire fonctionner l’installation au risque de l’endommager. Et enfin, ne vous servez pas de la télécommande que lorsque vous avez une vue complète du portail avec un moteur branché.

Le branchement électrique

Pour être motorisé, votre portail doit être relié au courant porteur ou à un système solaire. Cela est nécessaire parce que vous allez effectuer des raccordements. Pour y arriver, il va falloir creuser une tranchée depuis votre tableau électrique principal. Il faut penser à une mise à la terre du circuit électrique. Si vous ne vous sentez pas capable pour effectuer cette étape, faites appel à un électricien parce que c’est une étape très délicate.

Les fixations et réglages du moteur

La première fixation à faire est celle des bras articulés. En fonction du type de votre portail, déterminez la hauteur ainsi que l’emplacement exact du bras articulé. Ensuite, déportez sur le pilier la hauteur de la traverse sur laquelle le bras doit être fixé. Par la suite, prenez les côtes et percez les trous avec le gabarit. Ce dernier est généralement fourni avec le kit de motorisation de portail.

La deuxième fixation consiste à fixer le moteur. C’est l’étape la plus cruciale. Contrôlez bien le niveau du moteur pour ne pas qu’il fonctionne mal. Pensez aussi à le relier à une ligne de terre. Poursuivez par les étapes de réglage. Ici, le travail se fait au niveau des bras, vérifiez que l’ouverture se fait facilement, c’est-à-dire sans frottement. Et enfin, il ne vous reste plus qu’à raccorder les fils électriques au moteur. Suivez bien la notice et faites attentions au court-circuit. N’oubliez surtout pas de positionner une butée. Elle est à positionner pour chaque vantail afin qu’ils ne viennent pas percuter chacun des piliers. La butée doit être bien réglée, il est recommandé de recourir à un professionnel.

Robert

Articles similaires

Read also x